top of page
Côte française

ÉTRETAT L'HIVER

L'hiver arrive, les rues se vident, les lumières s'allument plus tôt et une ambiance tamisée s'empare de la ville. Etretat est belle toute l'année, mais surtout l'hiver! Nous nous devons d'inciter ce tourisme hors saison, de faire découvrir les musées et lieux culturels de notre territoire qui n'a pas que ses falaises, loin de là! Ainsi nous participons à faire vivre les commerçants et le centre ville toute l'année et luttons contre la précarité de l'emploi et du logement. C'est aussi cela, le tourisme durable. 

PROFITER D'ÉTRETAT POUR SOI

Etretat l'hiver, c'est surtout une expérience touristique hors du commun. Soit, vous ne vous baignerez pas, mais si vous venez admirer les falaises pour la première fois, vous ne serez pas déçus. Les plus belles lumières sont de fin août à décembre. Les rues semblent vous appartenir, et les falaises vous paraissent encore plus immenses et majestueuses  lorsque vous êtes seuls à les contempler. Vous ne faites pas la queue pour vous restaurer, pour vous garer. L'expérience est authentique, magique. C'est cet Etretat là, qui, jadis, attirait de nouveaux habitants. C'est celui là même que Claude Monet venait peindre avec son chevalet sous le bras. C'est la destination d'hiver par excellence, sans compter tous les lieux riches en activités qui rayonnent autour...

LES PLAISIRS D'HIVER

L'hiver, c'est aussi le froid. En Normandie, il pleut, assez souvent, la brise glacée nous brûle les joues et les embruns salés nous assaillent. C'est un vrai bol d'air frais, qui parfois prend plutôt la forme d'un bol d'air froid. Et alors ? C'est aussi l'occasion rêvée de se projeter dans des moments de chaleur et de réconfort entre deux balades sur les falaises. Un chocolat chaud près du feu, un café en terrasse chauffée, un moment ludique au clos lupin... 

Falaises surplombant la mer

LE GR21

Ce sentier qui longe la côte d'Albâtre vous en mettra plein la vue. De quoi remplir ses poumons d'air frais avant de rentrer près du feu. En partant d'Etretat vers Fécamp, on admire la roche de Vaudieu, et l'Aiguille de Belval, moins célèbre que celle de la falaise d'Aval mais tout aussi belle. 

bottom of page